Projet de loi 61
Saint-Philippe souhaite l’allégement des processus

Saint-Philippe, le 12 juin 2020 – La Ville de Saint-Philippe accueille favorablement la volonté du Gouvernement de relancer l’économie du Québec en passant par l’accélération de la mise en chantier des projets d’infrastructures et souhaite que les membres de l’Assemblée nationale du Québec puissent collaborer à l’élaboration et à l’adoption du projet de loi 61.

La Ville plaide en faveur d’un allégement des processus et d’analyse et souligne l’importance de revoir les délais de traitement des dossiers, des suivis ainsi que de la prise de décision, tout en respectant les principes de développement durable.

« Il faut reconnaître et appuyer l’importance d’une relance économique forte pour aider l’ensemble des régions et soutenir la population québécoise qui se relève d’une crise sans précédent. Le projet de loi 61 propose des actions concrètes qui favoriseront le plan de relance du Québec » mentionne la mairesse Johanne Beaulac.

« Saint-Philippe a de nombreux projets en route, pour améliorer ses infrastructures, qui auront un impact positif dans le milieu de vie de notre population. Je pense notamment au programme de développement des infrastructures incluant entre autres : une nouvelle usine de traitement des eaux usées, le prolongement des réseaux d’égout et d’aqueduc ainsi que la construction d’un nouveau pont pour relier le développement d’un quartier résidentiel, du prolongement de la piste cyclable et de l’aménagement d’un parc linéaire au-dessus de la rivière Saint-Jacques, des projets de réfection de rues et de stabilisations de berges, de la revitalisation du secteur urbain » ajoute-t-elle. « La réalisation et les échéanciers de ces projets sont tous tributaires d’un processus d’approbation gouvernemental et pourraient bénéficier d’une accélération, exécutée avec rigueur, grâce au projet de loi 61 » conclut la mairesse.

L’annexe 1 du projet de loi 61 n’inclut aucun projet à Saint-Philippe. La Ville croit toutefois que le projet de loi favorisera l’avancement des projets à venir sur son territoire et sur ceux des villes avoisinantes. À cet effet, la Ville se réjouit de la confirmation du projet de réaménagement de la route 104 à La Prairie, entre l’autoroute 30 et la limite de Saint-Jean-sur-Richelieu, qui aura un impact direct sur la fluidité de la circulation et la sécurité pour les citoyennes et citoyens de Saint-Philippe qui utilisent régulièrement ce tronçon de route.

À propos
La Ville de Saint-Philippe, située dans la MRC de Roussillon au cœur de la Montérégie, a 275 ans d’histoire. Sillonnée par la rivière Saint-Jacques et bordée par les autoroutes 15 et 30, elle offre à la fois les avantages de la vie en campagne et la proximité des grands centres. Son territoire de 62 kilomètres carrés, dont 93% se retrouvent en zone agricole, lui confère un caractère champêtre où l’urbanité côtoie la ruralité. Au cours des dernières années, la ville a connu une des plus fortes croissances démographiques de la région et sa population devrait atteindre les 13 000 citoyens d’ici 2031.

Recommended Posts

Commencez à taper et appuyez sur Entrer pour rechercher

X